mardi

Marius GUTH (1911 – 2003)
Auteur Compositeur chef d’orchestre Né le 6 janvier 1911 – 17 février 2003
Directeur technique honoraire de l’Union Départementale 67, chef d’orchestre Il est l’initiateur des stages régionaux de formation àDirecteur technique honoraire de l’Union Départementale 67

Article DNA du 21 décembre 2013

 




Pierre Schneider, domicilié à Geispolsheim, est un fervent défenseur de la musique folklorique alsacienne. À 47 ans, il a déjà composé 45 oeuvres dont il prône la diffusion avec un moyen simple et original : le tout gratuit.
Pierre Schneider est un artiste. Sans conteste. Il est incapable de vous donner son numéro de téléphone, même son âge qu'il nous livrera qu'après quelques secondes d'hésitation. Mais sur le chapitre de la musique, celle du folklore alsacien, le Geispolsheimois est incollable. « J'ai écrit ma première pièce à 19 ans, c'était Amboss Polka », une pièce dont le percussionniste soliste joue sur une enclume.
« Offrir les partitions et les droits d'auteur » L'oeuvre a été interprétée par de nombreuses harmonies aux alentours. « Je suis content quand les orchestres du coin jouent mes pièces. Ce que je cherche à faire, c'est vraiment de promouvoir la musique folklorique alsacienne. L'authentique, pas celle qui est jouée ou imitée par des orchestres tchèques. Même si je ne leur jette pas la pierre ! », tient à préciser le compositeur, sourire aux lèvres.
Pour séduire les harmonies, Pierre Schneider a un moyen efficace : offrir les partitions et les droits d'auteur. Même les frais de photocopie sont offerts, et quand un ensemble joue une de ses pièces en public, il n'a pas besoin de s'acquitter des droits à la SACEM. « C'est le plus beau des salaires : que ma musique préférée soit jouée ».
Un manque à gagner financier que Pierre compense avec son métier de facteur d'instrument qu'il exerce dans une enseigne d'outre-Rhin, à Kehl.
Sa passion l'entraîne le soir, avec son orchestre « D'original Bloosmüsik Pierre Schneider », à jouer les 45 pièces qu'il a composées, mais aussi des œuvres de ses collègues. « L'orchestre existe depuis 20 ans, mais nous l'avons officialisé le 3 septembre en créant une association, raconte Laurent Jehl, le président. Reste la difficulté pour nous de répéter dans une salle. »
Et de poursuivre : « Aujourd'hui, les sociétés de musique de Gerstheim et Lipsheim nous accueillent à tour de rôle, mais nous recherchons un lieu fixe. Ce qu'on demande, c'est juste une salle avec 25 chaises. »
Autre moyen pour Pierre Schneider de diffuser sa musique : l'édition, fin octobre, d'un CD, le deuxième de sa carrière. « Le premier a été fait il y a environ 15 ans. » L'album, sorti il y a quelques semaines, est une série limitée à 1 000 exemplaires. « Il ne m'en reste qu'une centaine », s'est réjoui Pierre qui explique que l'enregistrement a duré deux ans.
« Chaque instrument a joué sa partie dans une cabine insonorisée avec un casque sur la tête qui diffusait la pulsation, pour être bien en rythme. » Les pistes ont ensuite été compilées et retravaillées. La qualité est au rendez-vous. « J'aime quand tout est carré », a conclu Pierre Schneider.
Et ça se voit lors des concerts qu'il organise avec son ensemble. « Je souhaite donner une image positive de la musique alsacienne. Un concert s'écoute, mais se voit également. Je mets donc en avant différents solistes. »
Et lors de chaque représentation dont les six à venir en 2014, une devise alsacienne est répétée, inlassablement : l'authentique musique alsacienne fait partie de notre patrimoine culturel, et elle doit le rester.
N. K.

dimanche

Pierre SCHNEIDER et D'Original Bloosmusik

 Un produit 100% régional alsacien. Polka 67 est arrivé.
Un régal, pour vos cadeaux de fin d'année pensez-y.

Rechtigi elsasser Bloosmusik.

lundi

Orchestre Alsa'Band

Alsa’Band


Parler de traditions régionales en Alsace, surtout lorsqu'il s'agit d'art populaire, c'est entrouvrir les portes de l'histoire pour y découvrir la richesse et la variété de sa littérature, sa gastronomie, de ses coutumes et bien sûr de sa musique!

Retrouvez toutes les partitions sur le site

Fidèle à un besoin de créer, treize musiciens passionnés diverses, ont uni leurs efforts, leur savoir-faire et leur talent, sous la direction de Dominique Ritz, pour former : Alsa'Band.
L’idée est d’interpréter un répertoire original Alsacien d’œuvres nouvelles ; composées par Dominique RITZ, pour développer le catalogue d’œuvres régionales, et proposer ainsi une autre idée de la musique traditionnelle Alsacienne, notamment à travers des pièces solistes valorisant les différents instruments !
En effet, à l’heure où la « Volksmusik » Allemande et la musique Tchèque se confondent avec le folklore Alsacien, celui-ci perd peu à peu de son identité !
En collaboration avec l’édition musicale « MR Edition », Alsa’Band propose une autre idée de la musique traditionnelle d’Alsace, musique très spécifique de part son écriture et sa formation particulière.

Alsa’Band
Promenade en Alsace



Les partitions sont disponible aux
Edition MR
5 rue de Munster
68230 SOULTZBACH LES BAINS
matthieuritz@yahoo.fr



Partitions disponibles 2013





dimanche

Robert MEYER



Robert  MEYER 1931 -

Né le 28 mars 1931 à Strasbourg, il prend des cours de piano dès l’âge de 15 ans. En 1949 il suit des cours de trompette au conservatoire. Il fait son service militaire à Tours dans la musique du Régiment du Génie de l’Air de 1951 à 1952.

De 1953 à 1964 il prend la direction de l’harmonie de Krautergersheim et dans le même temps la direction de Bischoffsheim (1958 à 1963) village natale de son père.

Il suit des cours de direction au conservatoire de Strasbourg de 1964 à 1966.

Pour des raisons professionnelles, il s’installe avec sa famille à Molsheim et prend la direction de la musique municipale de Molsheim. Il crée dès 1965 la musique BUGATTI avec les ouvriers musiciens de l’usine.
En 1965 il quitte Molsheim pour s’installer à Mutzig et crée l’ensemble folklorique « Mutzig » avec le noyau de « l’ensemble Bugatti ». Avec cet ensemble deux enregistrements sont produits.

jeudi

Dominique RITZ


Dominique RITZ
Chef d'orchestre et compositeur d'Alsa'Band.
                                                         
Né à Colmar (Haut-Rhin/Alsace) d'une famille de musiciens, Dominique RITZ ne débute la musique qu'à l'âge de 11
ans à l'Ecole Nationale de Musique de Colmar, dans la classe de clarinette de Willy Van DORSSELAER.

 Il y obtient en 1979  la médaille d'or, puis l'année suivante le prix Supérieur Inter-régional au Conservatoire National de Région de Besançon
 Il se perfectionne à Paris avec Alain DAMIENS (soliste à l'ensemble Inter Contemporain) et Guy DEPLUS (soliste à l'Opéra de Paris)
 Dominique RITZ a été durant deux années, membre de l'Académie Internationale de Recherche Pédagogique "Claude DEBUSSY" à Paris, sous la direction de Serge DANGAIN.
 Titulaire du Diplôme d'Etat de professeur de clarinette, il a été chargé de cours à l'Ecole Nationale de Musique de Colmar de 1982 à 1997.

 En 1995 il obtient l'Agrément Départemental de Direction d'Ecole de Musique et est reçu au concours National de la Fonction Publique Territoriale. La même année Dominique RITZ est nommé Directeur de l'Ecole de Musique du Sivom Hardt Nord à Volgelsheim (Haut-Rhin/Alsace).  


 En septembre 1997 il prend la direction de l'Orchestre d'Harmonie Municipal de Biesheim.
 Parallèlement, il travaille la direction d'orchestre avec Jean-Philippe WURTZ, directeur de l'ensemble Linéa de Strasbourg.
Remi HUBER Auteur compositeur

Il dirige la musique Saint Barthélémy de Durrenbach de 1961à 1996. décèdé le 13 juin 2012.
Quelques oeuvres ont été écrites comme "au coin de l'ours", enregistré par l'orchestre Kronenbourg.
Ainsi que des enregistrements personnels de l'harmonie de l'époque.

Partition disponible sur demande

Frédéric SALI

Auteur compositeur né le 3 février 1862 et mort le 14 décembre 1950.
Originairede Bischheim 67, il quitte l'Alsace en 1876 pour s'installer à Paris.
Un livret de 16 danses "Les joyeuses Alsaciennes" à été écrit et publié au Edition A VOGELWEITH

    Titres :
  California Marche
  Pierrette Valse
  Sans Façon Polka
  Cocasseries Scotisch
  Bonne aventure Valse
  Balivernes Mazurka
  Mac Alpin Fox trot
  Nymphéa Valse
  Cigarette Polka
  Mirliton Tango
  Main de Fée Scotisch
  Tommy Marche
  Tyrolienne Valse
  Sous l'orme Mazurka
  Cascamèche Polka
  Le corsaire Galop

lundi

Géo RIEB 13 décembre 1881 - 9 février 1966

RIEB Geoffroy Jean est né le 13/12/1881 à Strasbourg, et est décédé le 09/02/1966 à Strasbourg.



Géo RIEB dirigeait « D’Luschtige Stackelburjer » ou « Les Joyeux Strasbourgeois ».
Il est né en 1881. Ses frères et son père formaient déjà un orchestre auquel il se joint à l’age de 12 ans avec le baryton.


En 1898 il fait son service militaire comme musicien de la marine au 3ème See-Bataillon. En 1900 il s’engage à Hambourg comme Steward musicien, dirigeant l’orchestre sur le navire.La malaria l’empêche de continuer. A son retour il prend des leçons d’harmonie au conservatoire et intervient comme tromboniste à l’Opéra. Par la suite il dirige le Posaunenchor du Neudorf.


C’est en 1948 qu’il crée « D’Luschtige Stackelburjer ». Il propose des airs de son répertoire personnel et y ajoute de vieilles danses alsaciennes de son père et grand père qu’il arrange

mardi

Nouveauté Coffret historique indispensable

Ce très beau coffret que je vous recommande contient un nombre impressionnant de titres issus des vinyls introuvables aujourd'hui. Plus qu'un livre d'histoire, il est la mémoire d'un volet du patrimoine culturel alsacien



Ce coffret est disponible au Studio OMEGA à Gambsheim 67

lundi

Concert de musique d'Auteurs Alsaciens



Orchestre folklorique de Saverne


Orchestre folklorique de Saverne



Contact: M. POIROT Bernard Tél: 0388 91 66 05 Tél: 0388 91 44 07

jeudi

Nouvelles photos

Encore deux nouvelles photos pour illustrer les groupes en lien avec les brasseries.





Ci-dessous Adelshoffen et Heineken

















L'orchestre HEINEKEN est dirigé par Théo MEY fils de Fernand MEY l'ex chef de l'orchestre les ANCRES-BOYS




mercredi

Histoire de l'orchestre Perle de Strasbourg

HISTORIQUE PERLE DE STRASBOURG Après la seconde guerre mondiale, il existait déjà plusieurs orchestres alsaciens à Strasbourg. Le plus connu de tous était la SCHNOKELOCH KAPELL sous la direction de Jules Mayer. - D’ MEISELOCKER - LES JOYEUX STRASBOURGEOIS - D’ LUSCHTIGE STECKELBURGER - LES CIGOGNES D’ALSACE Ensuite ont été créé les orchestres de Brasserie. En 1948 D’ FISCHERKAPELL En 1950 D’ PERLE KAPELL Dans les années 50 D’ ANCRE BOYS Dans les années 60 KRONENBOURG ET bien d’autres encore plus tard L’Orchestre PERLE a été créé en 1950 sous la nomination d’ LUSCHTIGE SEESTAEDLER par Emile Schoenlaub, puis Orchestre CK PERLE, patronné par la brasserie du même nom la même année. L’orchestre était surtout engagé par la Brasserie CK PERLE pour animer les promotions dans les magasins, l’ouverture des Supermarchés et les Restaurants à l’enseigne CK PERLE. Petit à petit il a commencé à animer des soirées et dîners dansants ainsi que d’autres manifestations. Plusieurs disques ont été enregistrés par Pathé Marconi dans les années 50. C’est en 1964 que Bemard BALVA est entré dans l’Orchestre CK PERLE en qualité de trompettiste, après avoir surtout joué dans des orchestres de variétés (danse). Il a rencontré dans cet orchestre Robert SCHAFFROTH, membre fondateur de l’Orchestre et trompettiste d’exception auprès duquel il a beaucoup appris. En 1964 ont été réalisés quatre disques 45 tours plus un 33 tour, intitulé «Ambiance Alsacienne à Munich » et comme nouveauté à l’époque ils ont inclus l’accordéon, joué par Gilbert MOSER. En avril 1966, l’Orchestre CK PERLE, avec le soutien de la Brasserie avait organisé une grande soirée de Gala avec Ernst Mosch und seine Original Egerlander Musikanten. 4000 spectateurs étaient réunis au Hall Rhénus au Wacken. Une grande réussite mais avec un grand bémol puisque, dans un premier temps, le matériel dont avait besoin l’Orchestre d’Outre Rhin était bloqué à la douane de Kehl. C’est grâce au PDG de la Brasserie, qui a versé une caution, que le matériel a pu arriver au Rhénus avec un retard de deux heures. Pendant cette longue attente, l’orchestre PERLE a fait patienter le public en donnant un concert improvisé. Je me souviens encore des fêtes de la choucroute qu’organisait, à l’époque, la COOPE dans tous ses Supermarchés avec un repas en commun dans les entrepôts du Port du Rhin et avec une dizaine d’orchestres, chacun jouant à tour de rôle puis tous ensemble, c’était grandiose. Au début des années 70 s’est opéré un regroupement des quatre brasseries alsaciennes (Colmar_Mutzig_Espérance_Perle) pour former le groupe ALBRA. Il existait un orchestre au nom de chaque brasserie. Par la suite le hollandais HEINECKEN s’est porté acquéreur du groupe en fermant trois brasseries, d’abord COLMAR, ensuite MUTZIG et en dernier la PERLE à Schiltigheim en ne gardant en exploitation que la Brasserie de l’Espérance (ANCRE). C’est en 1973 que Bernard Balva a pris la destiné de 1’ Orchestre CK PERLE qui prit le nom de «PERLE DE STRASBOURG ». Pendant plusieurs années, ils ont animé les anniversaires des Hypermarchés GEANT CASINO à Marseille, entouré d’animateurs célèbres du petit écran tel que Guy LUX, Sophie DAREL, Miche! DRUCKER, Lucien JEUNESSE, Danièle GILBERT, Roger LANZAC ZANINI et bien d’autres. Au début des années 70, le compositeur Haut-rhinois Fernand ERBSLAND avait organisé des concours internationaux d’Orchestres Folkloriques (Bloosmusik) à Colmar, auxquels participaient des ensembles alsaciens. L’orchestre Perle avait concouru en 1973 et avait remporté le 1er prix d’honneur. A chaque fois il y avait 9 formations, les 3 premières étaient qualifiées pour une grande finale, En 1979 ils ont remporté le Super Grand Prix de la finale. Le programme était le suivant: - Un morceau imposé - Un morceau au choix - Un morceau lecture à vue (5 minutes de préparation) Dans les années 50-60-70, ils se produisaient une cinquantaine de fois par ans. En 1975, ils ont participé à la Grande Feria de NÎMES où l’orchestre s’est produit au milieu des arènes, là où d’habitude on voit surtout le spectacle tauromachique. En 1979, participation à l’ouverture du Championnat du Monde de Gymnastique qui a eu lieu à Strasbourg. En 1984, participation aux festivités du 40ème anniversaire du débarquement en Normandie. En 1988, participation aux festivités du bimillénaire de la ville de Strasbourg. En 1989, participation aux festivités du bicentenaire de la Révolution Française, sans oublier les journées françaises à Berlin. Par ailleurs, 1’orchestre a effectué diverses tournées qui 1’ont conduit en Allemagne, Ex R.D.A, Autriche, Suisse, Belgique, Espagne, Tchécoslovaquie, Angleterre, mais la plus importante a été celle en destination de 1’Afrique où, pendant plus d’ un mois, les musiciens ont sillonné le Cameroun jusqu’au lac Tchad et plus particulièrement les villes de DOUALA - YAOUNDE - GAROUA - MAROUA - VICTORIA etc. où ils ont animé des fêtes de la bière et de la choucroute dans les hôtels. N’oublions pas la parenthèse de 1991 à 1997 où nous avons pris le nom d’Orchestre R.T.A. de la radio du même nom. Fervent défenseur de la tradition alsacienne, ils défendent les compositeurs alsaciens. Leur atout était d’avoir un arrangeur exceptionnel en la personne de Raymond HUNZ1NGER, qui en plus a composé pour eux plus d’une centaine de titres et qui les a quitté trop tôt. Outre les disques enregistrés par Pathé Marconi dans les années 50 et en 1964, un premier disque a été enregistré, sous la direction de B. Balva, en 1980, un autre en 1985, suivi d’un CD en 1989. En mai 1991 a eu lieu l’enregistrement de l’Indicatif de la marche «R.T.A. c’est toute ma vie», composé par Charles BECK et chanté par Richard BRENNER et Bernard BALVA, puis ont suivi 2 CD : l’Alsace à PARIS et sur la Route du Vin » Un grand honneur ft~t pour l’Orchestre d’avoir été choisi pour être parmi les Premiers à se produire lors des concerts d’ouverture du Zénith Strasbourg-Europe. Un immense succès pour nous ce 5 janvier 2008 « Bloosmusik et Variété ». Congrès des Présidents et Directeurs des Communautés Urbaines de France à Strasbourg en 2008.


Source B BALVA

Encore de nouveaux enregistrements

Un disque de la musique d'Engwiller